PEPITES (Outils)
APPRECIATIVE
INQUIRY

PRESENCE

PARADIGMES

PRINCIPES

PROCESSUS

PEPITES (outils)

Lorsque nous parlons d’une pépite, nous faisons allusion à deux choses :

 

1) Un élément qui est dans l’environnement de l’AI  c’est  « Un morceau du process de l’Appreciative Inquiry» :  il y a des cas où nous ne suivons pas le processus des 5D (ou un autre processus) dans son intégralité, mais plutôt des parties de celui-ci. Par exemple, une partie pourrait être :

 

  • une question appréciative

  • une expérience de rêve

  • un encouragement les personnes à progresser dans des plans de déploiement en utilisant la méthodologie des petits pas

 

 

2) Un élément qui est dehors de l’environnement de l’AI.  En effet, l’Appreciative Inquiry est très intégrative des autres disciplines. Loin d’exclure ce que les autres disciplines apportent, grâce.à l’Appreciative Inquiry nous les rendons encore plus génératives, plus puissantes.

appreciative-inquiry-petite2.png
Appreciative-inquiry-pepite.png

En guise d'illustration du point 2, voici comment l'Appreciative Inquiry a transformé un outil qui s'appelle le Diagramme d'Ishigkawa, bien connu des personnes travaillant dans la qualité, notamment dans l'industrie. 

Appreciative-inquiry-outil1.png
appreciative-inquiry-outil1.png

Le diagramme d’Ishikawa, aussi appelé diagramme de causes et effets ou encore diagramme en arête de poisson, est un outil de résolution de problèmes d’entreprise. Conçu par Kaoru  Ishikawa, ce diagramme prend la forme d’un arbre avec plusieurs branches (ou d’une arête de poisson). On n’y retrouve les faits, le problème que rencontre entreprise, à la tête et les causes sont modélisée par des branches. Ces causes, les 5M représentent chacune une composante de l’entreprise.

 

L’Appreciative Inquiry reprend ce diagramme et le rend plus génératif, appréciatif.

 

À la place du problème à résoudre, nous décidons de l’état idéal à atteindre. À la place de l’analyse des causes racines des dysfonctionnements, nous passons à la narrative des moments où l’état idéal se manifeste déjà, et nous en trouvons les causes racines de ces bons fonctionnements.